Suivez-nous

Linkedin

twitter

Facebook

Instagram

Youtube

Services

Espace client

Paiement en ligne

Liens utiles

Nous localiser

RDV en ligne

Diaporama
Il y a 1 an, un modeste avocat gascon décidait d'interpeller Mme Christiane TAUBIRA contre la réforme de l'#AJ...

Il y a 1 an, un modeste avocat gascon décidait d'interpeller Mme Christiane TAUBIRA contre la réforme de l'#AJ...

Publié le : 09/11/2016 09 novembre nov. 11 2016

Le 16 octobre 2015, un modeste avocat gascon décidait de prendre la plume pour interpeller la Garde des Sceaux de l’époque, Mme Christiane TAUBIRA, en réaction au projet de réforme gouvernemental sur l’aide juridictionnelle inscrit dans le projet de loi de finances 2016.

Il dénonçait l’injustice de cette réforme pour les justiciables, celles et ceux d’entre nous qui sont démunis, en situation précaire, incapables de se défendre seuls (soit par lassitude ou abattement, soit parce qu'ils n'en ont tout simplement pas les moyens intellectuels), qui renoncent à faire valoir leurs droits faute de pouvoir se payer les services d’un professionnel.

Il dénonçait le cynisme de cette réforme fondée sur l’idée que les avocats ne font pas encore assez pour l’aide juridictionnelle alors même que, pour honorer leur serment, ils défendent chaque jour des hommes et des femmes pour une rétribution symbolique, en dessous de tout seuil de rentabilité.

Un an plus tard, le modeste avocat gascon reste attentif aux avancées des négociations menées avec le Ministère de la Justice et le nouveau Garde des Sceaux, Monsieur Jean Jacques URVOAS.

Le 4 novembre 2016, le Gouvernement a fait voter dans le cadre du projet de budget 2017 une légère hausse de la rétribution des avocats dans le cadre de l'aide juridictionnelle.

On ne peut que s’en féliciter.

Ce d’autant que, dans le même temps, pour 2017, le budget de l'aide juridictionnelle sera en progression de 15% à 454 millions d'euros et plus généralement le budget de la justice sera en hausse de 300 millions d'euros (6,6 à 6,9 milliards d'euros).

La vigilance reste néanmoins de mise tant le système de l’aide juridictionnelle est à bout de souffle depuis de nombreuses années et nécessite une profonde réforme pour garantir aux générations futures un égal accès à la justice à tous les citoyens.

Adishatz !


*Voir l'article complet : " Aide juridictionnelle. Les avocats seront mieux rétribués " - 4 Novembre - OUEST FRANCE
 

Historique

<< < ... 8 9 10 11 12 13 14 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK